5 idées reçues sur l'Hypnose

L’hypnose est souvent associée aux pratiques des illusionnistes et, de ce fait, elle suscite de nombreux fantasmes et fait l’objet de diverses idées fausses.

– L’hypnose est de la magie
Rien à voir avec la magie. L’hypnose modifie notre perception et nous conduit dans une transe où l’on a l’esprit à la fois ici et ailleurs, comme lorsque l’on est «dans la Lune».

– L’hypnose est une forme de sommeil
Au contraire, c’est une expérience de veille intense, d’attention très forte à ses propres perceptions. Le patient va ainsi pouvoir participer à son traitement et s’y impliquer davantage.

– L’hypnotiseur pourra manipuler le sujet
Rien à craindre: dans la pratique contemporaine, l’hypnothérapeute n’est pas là pour demander au patient d’obéir à des ordres. En outre, pendant la transe, l’individu reste le maître de ses comportements et il est capable d’interrompre l’expérience à chaque instant.

– Certaines personnes sont hypnotisables, d’autres pas
Etant un état naturel que chacun vit plusieurs fois par jour, tout le monde peut répondre à l’hypnose, à condition d’avoir le désir d’essayer et d’établir une relation de confiance avec son thérapeute. Tout dépend en fait de l’habileté de ce dernier à accompagner son patient vers ce qui capte naturellement son attention.

– L’hypnose va faire revivre des moments désagréables ou faire découvrir des problèmes cachés
​«L’hypnothérapie est orientée en priorité sur les ressources du patient et non sur ses problèmes, précise Gérad Salem, médecin-psychiatre, psychothérapeute et vice-président de l’Institut romand d’hypnose suisse dans «Soigner par l’hypnose» (Elsevier-Masson). Il est possible que des scènes pénibles soient vécues en hypnose, mais cela a précisément une fonction thérapeutique. La tâche du thérapeute consiste à aider le patient à résoudre ses problèmes, en aucune façon à les lui faire revivre dans un esprit “d’enquêteur”.»

Call Now ButtonAPPELER MAINTENENT